Voitures neuves  Voitures d'occasion  Partenaires  Actualité

Des offres jusqu'à -35% sur des voitures neuves directement chez vous !
Cliquer ici...

Demandes d'achat de voitures sur ze-voiture.fr

11 septembre 2009

Taxe carbone et automobile

Classé dans : news — Mots-clefs :, , — Patrick @ 11:32

La taxe carbone ne semble pas faire beaucoup d’heureux, qu’ils soient verts (écologistes en herbe et pas économistes pour un sou), rouges (l’opposition, ou ce qu’il en reste) ou bleus (nos politiques au pouvoir, très accrochés à leurs sièges comme tout politicien qui ne se respecte pas … mais savent-ils faire autre chose ?). Au-delà des discours politiquement caricaturaux, il faut bien que tout un chacun se rende à l’évidence : avec notre style de vie, c’est bien nous tous citoyens lambdas qui polluons notre planète qui ne nous est réellement chère que lorsque l’on se retrouve face à la caméra dans une interview.
En attendant, le français râleur continue de faire la sourde oreille aux cris d’alarme des scientifiques, en continuant à consommer des produits d’Espagne (fruits) voire d’Argentine (viande) importés grâce à quelques tonnes de CO2 dont le coût n’impacte pas encore le prix à l’étalage, en cherchant à vivre dans un environnement conçu par des industriels souvent peu soucieux de leur consommation énergétique pour produire, en résidant dans le confort de quelques mètres carrés supplémentaires seulement accessibles en très grande banlieue et nous obligeant à prendre notre vieille voiture mal réglée pour aller travailler (pas la belle voiture du week-end qui reste au garage même si son moteur plus récent pollue moins). Il faut bien que cela change si l’on veut que nos enfants puissent effectivement vivre correctement demain ! D’où des lois et autres taxes qui aujourd’hui sonnent comme un coup d’épée dans l’eau mais qui demain pourraient enfin nous obliger à changer notre mode de vie.
L’essence va augmenter de 3 cts ? Bah, même quand elle coûtait 20 cts de plus, les gens roulaient quasiment autant. Mais lorsque cette taxe augmentera de 1 € le prix à l’étalage du melon espagnol, de 5 € celui du steak argentin… et de 1 € et plus celui du litre d’essence, les effets sur la planète se feront peut-être sentir … si tous les pays travaillent à l’unisson.
D’ici là, roulez braves gens, les 3 cts de plus à la pompe vous seront remboursés par de la défiscalisation, et continuez à pourfendre le capitalisme pollueur et l’Etat taxateur. Et si certains se posent la question, je suis un français râleur moyen qui ne changera pas plus ses propres habitudes tant que mon portefeuille ne m’y obligera pas à l’instar de toute la population française.

6 septembre 2009

La Bluecar de Vincent Bolloré arrivera en 2010

Classé dans : constructeurs — Mots-clefs : — Joel @ 11:11

BluecarDurant une conférence de presse, Vincent Bolloré nous a annoncé que sa Bluecar électrique serait prête à être livrée « entre le printemps et l’été 2010″. Elle sera construite par l’italien Pininfarina.
La Bluecar devrait être équipée de batteries Lithium-Polymère lui permettant de bénéficier d’une autonomie de 250 km et d’une vitesse de pointe de 130 km/h. Le chargement complet des batteries ne demandera que 6 heures. Leur durée de vie devant atteindre jusqu’à 200 000 km.
Bolloré ne va pas vendre la Bluecar, mais va la louer pour 330 euros par mois.

4 septembre 2009

La disparition du haut de gamme Citroën, Peugeot et Renault

Classé dans : constructeurs — Mots-clefs :, , , , , , , — Patrick @ 10:41

La Vel Satis ne sera bientôt plus produite, et la 607 (si vieille) ainsi que la C6 n’auront vraisemblablement pas de descendantes rapidement. Doit-on s’en plaindre ? Et doit-on plaindre les constructeurs français ? Je suis enclin à dire « non » !
En effet, l’histoire automobile de ces 40 dernières années n’a pas changé, et les marques performantes dans le haut de gamme ont montré aux français les critères de succès de ce secteur : qualité de construction, fiabilité et motorisations de rêve en accord avec la carrosserie. Audi a ainsi démontré la puissance de ces critères depuis les années 70 !
Alors, les français étaient-ils incapables de faire la même chose ? Certes non ! Mais encore faut-il en avoir la volonté, et ce point n’est pas une question de designer ou d’ingénieur : c’est une question de management.
Donc si les constructeurs français n’ont pas réussi à concrétiser leurs ambitions dans le haut de gamme, s’ils n’ont pas compris comment suivre la voie ouverte par exemple par Audi, il faut qu’ils comprennent que la faute ne vient pas de la crise ou d’une taxe CO2, mais bien de l’incapacité de leurs dirigeants soit à comprendre et prendre les bonnes décisions, soit à forcer un management très franchouillard à les appliquer.

Achat d’une voiture ? Les clients cherchent leur voiture sur internet…

Classé dans : news — Mots-clefs : — Guy @ 9:39

La grande majorité des acheteurs de voiture va à la chasse aux informations sur internet pour obtenir des renseignements sur le type de voiture recherché. C’est le résultat d’une étude à grande échelle réalisée en Allemagne auprès d’un panel de 34000 personnes.

Cette étude a permis d’analyser le comportement des acheteurs lors de l’acquisition d’un véhicule. Voici quelques résultats : 80% des acheteurs ont utilisé internet avant de d’acheter leur auto, 25% d’entre eux ayant fait exclusivement appel à la toile pour y trouver les renseignements recherchés. 51% d’entre eux ont sollicité les concessionnaires. 45% ont consulté les sites internet des constructeurs automobiles et 43% ont concentré leurs recherches sur les portails internet auto. En moyenne, les acheteurs ont utilisé 3 à 4 sources d’information pour trouver les informations sur la voiture recherchée. A noter que la décision d’achat finale d’une voiture est plus facile à prendre pour les acheteurs consultant uniquement internet (76%) que pour ceux consultant internet et/ou une autre source d’information (59%).

En terme de satisfaction, les acheteurs potentiels ayant sollicité des informations de la part du constructeur pour acheter leur voiture l’ont davantage été (65%) que les autres. En deuxième position, on retrouve ceux des acheteurs qui ont navigué sur les sites internet des constructeurs (60%). Enfin, les achats de voiture effectués à partir de sites comparatifs, y compris ceux proposant des essais comparatifs de véhicules, ont satisfait 59% des acheteurs de voiture. A noter également que 62% des utilisateurs des sites des constructeurs automobiles ont utilisé l’outil de configuration pour imaginer et composer la voiture qu’ils ont achetée.

Source: Overture GmbH

3 septembre 2009

Qu’est-ce qui fait acheter une voiture ?

Classé dans : constructeurs — Mots-clefs :, , — Guy @ 9:50

Les journaux spécialisés sont un vecteur clé dans la décision d’acquisition d’un véhicule. Une étude portant sur les prévisions d’achat de voiture des Français a permis de décomposer et de comprendre le processus de décision de l’acheteur du véhicule.

Aujourd’hui encore, les constructeurs automobiles arrivent en tête avec leurs plaquettes publicitaires et commerciales, qui constituent donc de réelles aides pour les acheteurs de voitures neuves. En seconde position figurent principalement les articles de la presse automobile spécialisée. Ensuite, on retrouve la publicité d’affichage, mais aussi les essais de voitures effectués dans les concessions automobiles ainsi que les visites dans des salons automobiles. Par ailleurs, les conseils grapillés ici ou là auprès des collègues de travail et dans l’environnement familial jouent également un rôle dans le choix d’achat du véhicule. Enfin, contrairement aux idées reçues, les publicités à la télévision et dans la presse spécialisée automobile ne sont pas déterminantes.

28 août 2009

L’appel d’urgence généralisé dans toutes les voitures en 2014 ?

L’E-call (Emergency call, ou appel d’urgence) est un système manuel ou automatique qui permet d’appeler les secours en cas d’accident ou de malaise par exemple depuis un véhicule. Cet appel est doublé de l’envoi d’informations pouvant aider ces secours comme la localisation GPS du véhicule ou son type. Lancé par quelques constructeurs automobiles en Europe, ce service est au centre de discussions et de négociations qui pourraient aboutir à une généralisation de ce système en 2014 qui serait imposée par la Commission Européenne.
2014 ? Disons plutôt 2016 … ou plus …
Simple à expliquer, compliqué à mettre en œuvre, ce service (avec ses propres spécificités sécuritaires évidentes) ne représente en fait que la partie émergée de l’iceberg de la télématique automobile (ou l’ensemble des services possibles apportés à un véhicule communicant). Or, ce marché de la télématique automobile est potentiellement énorme, et beaucoup de types d’acteurs prétendent vouloir le contrôler tout ou partie, même s’ils ne l’avouent pas à nos pauvres commissaires européens pour négocier et mener au mieux leurs tractations politiques. Et c’est bien là que se trouve l’origine de toutes les discussions entre acteurs économiques et institutions : si les enjeux qui se cachent derrière l’appel d’urgence n’étaient pas si importants en termes économico-stratégiques, un consensus même mou aurait été trouvé depuis longtemps …
Alors, qui va gagner cette rude bataille ? Pas forcément les mieux placés pour faire émerger l’innovation et la compétitivité nécessaires à l’essor de ce marché …
Mais suite au prochain épisode pour en savoir plus …

21 août 2009

Le groupe PSA se réveillerait-il ?

Classé dans : constructeurs — Mots-clefs :, , , , , , , , — Patrick @ 8:36

PSA Peugeot Citroën nous a habitué depuis de nombreuses années à sortir de superbes concept cars. Ayant pourtant expérimenté la possibilité de fabriquer des petites séries de voitures, PSA n’a jamais pris le risque d’oser le design à l’extérieur des salons professionnels.
Cependant, depuis l’arrivée de Jean-Pierre Ploué à la tête du design des deux marques Peugeot et Citroën, les choses bougent enfin : restyling osé (selon les critères Citroën) de la C5 qui fait tourner les têtes de certains conducteurs de belles allemandes, C3 Picasso, Concept DS et bientôt 308 RCZ … on peut dire que PSA ose (et j’espère réussira) à bousculer quelques traditions furieusement ancrées dans l’ancien style Peugeot et Citroën.
Mais pour que la révolution soit complète, il ne nous reste plus qu’à espérer que PSA se décide (enfin) à coopérer par exemple avec BMW sur des moteurs réellement sportifs (et pas seulement économiques) qui sont désespérément attendus depuis feu la SM dotée d’un moteur Maserati. Ce jour là, j’accorderai un peu plus de crédit aux journalistes qui comparent une 308 RCZ avec une TT dont la motorisation, la transmission, la qualité de fabrication, la fiabilité et la valeur à la revente sont juste non comparables avec cette toute jeune RCZ qui même dotée d’un moteur de 200 ch ne devrait pas présenter des performances sportives beaucoup plus intéressantes que celles des 205 1.9 GTI légèrement customisées de nos années étudiantes … sans parler de la 205 turbo 16 !
La 308 RCZ ? Un bel essai … à transformer !

14 août 2009

Bugatti Veyron contre Ferrari Enzo

Classé dans : constructeurs — Mots-clefs :, , , — Patrick @ 8:27

La Bugatti Veyron est la voiture de tous les superlatifs : cylindrée, puissance, vitesse de pointe, prix (plus de 1,3 M€ !). Bien entendu, elle est superbe même si on ne la voit jamais sur les routes. Oui mais voilà : malgré l’histoire prestigieuse de cette marque (que je ne remets absolument pas en cause), Bugatti n’attire plus : la débauche de puissance de son moteur n’a pas réussi à combler le retard d’image de marque accumulé depuis quelques décennies.
Pourquoi ose-je dire cela ? Parce qu’aujourd’hui, si vous avez entre 800 000 et 900 000 € qui traînent dans votre poche (ce qui n’est malheureusement pas mon cas), vous pouvez vous acheter une Veyron d’occasion … Alors, où est le problème diraient certains ?
Et bien, si la Veyron ne vous tente pas, vous pouvez aussi vous acheter une Ferrari Enzo d’occasion à 850 000 € … là où l’Enzo ne coûtait que 660 000 € neuve …
Donc, je résume : soit vous étiez propriétaire d’une seule Veyron neuve, et vous avez perdu 500 000 €, soit vous avez acheté 2 Enzo neuves (vous hésitiez entre 2 couleurs … et vous avez pris les 2, tout s’explique), et vous avez gagné environ 400 000 € …
Qui dit que la puissance est un élément déterminant de l’image de marque ?
Qui dit que rouler en Ferrari coûte cher ?
Au fait, pour les retardataires : il n’y a plus de Enzo neuves à vendre … dommage !

10 août 2009

Seat Exeo : une Audi à prix cassé ?

Classé dans : constructeurs — Mots-clefs :, , , — Patrick @ 4:15

Seat (groupe Audi VAG pour ceux qui ne le savent pas encore) sort sa nouvelle Exeo. Et comme beaucoup l’on vu ou lu, elle ressemble furieusement à l’ancienne A4. Et pour cause ! Après quelques retouches de style, c’est bien l’Audi A4 qui se cache sous le sigle Seat : ligne, moteur, qualité de construction … Alors, l’Exeo est-elle une A4 à prix cassé ? Cela dépend un peu de votre manière d’acheter une voiture : si vous ne pensez qu’à l’acte d’achat, alors OUI, vous achetez une Audi au prix d’une Seat, c’est-à-dire parfois moins cher qu’une française ! Mais si vous raisonnez sur un budget total de l’achat jusqu’à la revente, alors NON cette Exeo n’est pas une Audi. Vous le constaterez à la revente, et vous comprendrez alors qu’une marque est bien plus qu’un sigle.
Par contre, si la qualité Audi perdure sous le sigle Seat sur ses prochaines générations de voitures, si Audi ne réussit pas à maintenir une avance technologique / qualité / image sur Seat, alors tout cela ne sera peut-être plus vrai : on pourra acheter de l’Audi au prix d’une Seat.
Mais je suis certain qu’Audi ne laissera pas ce sombre avenir se réaliser …

6 août 2009

La prime à la casse: suite ou fin?

Classé dans : prime à la casse — Mots-clefs :, , , , — Joel @ 11:16

La prime à la casse de 1000 EURO instaurée en décembre dernier a bien eu les effets escomptés à savoir: plus de 1,3 millions de voitures neuves vendues en près de 6 mois. Environ 20% de ces ventes ont bénéficié de la prime. La facture pour l’état  se monte, d’après notre ministre de l’économie, à 390 millions d’EURO soit presque le double par rapport à ce qui avait été budgété.

M. Estrosi l’avait déjà annoncé: « La prime à la casse ne pourra pas être maintenue indéfiniment ».

Mais voila, la fin de la prime à la casse pose un véritable casse tête aux hommes politiques et fait peur aux industriels.

Un arrêt brutal au 31.12 de cette année aurait des conséquences désastreuses pour les constructeurs automobiles. De tels effets ont pu être constaté lors de l’arrêt des fameuses « baladurettes ». Beaucoup plaident pour une fin progressive c’est à dire un prolongement de la prime durant l’année prochaine à un taux dégressif.

L’Allemagne a quant à elle instauré une limite en nombre de sa prime à la casse « Abwrackprämie ». Lorsque les 2 Millions de demandes auront été faites, il n’y aura plus de prime. C’est simple mais efficace. Le gouvernement publie jour par jour le nombre de primes restantes. Peut-être un modèle à suivre en France ?

A suivre…

« Articles plus récentsArticles plus anciens »

Canonical URL by SEO No Duplicate WordPress Plugin

HomeVoitures neuvesVoitures d'occasionPartenairesMentions légalesNous contacter
Copyright © 2009-2010 portail ze-voiture.fr - Tous droits réservés