Voitures neuves  Voitures d'occasion  Partenaires  Actualité

Des offres jusqu'à -35% sur des voitures neuves directement chez vous !
Cliquer ici...

Demandes d'achat de voitures sur ze-voiture.fr

5 janvier 2010

5 étoiles au crash test C-NCAP pour la Roewe 550 !

Classé dans : constructeurs — Mots-clefs : — Joel @ 8:42

Je parle bien du C-NCAP et non de notre Euro-NCAP que tout le monde connaît bien. Et il s’agit bien d’une Roewe qui (pour le moment) n’est pas destinée au marché européen.
Mais l’événement reste d’importance ! En effet, au-delà des problèmes de plagiat, de réseau commercial embryonnaire ou d’absence de services après-vente, les constructeurs automobiles chinois qui tentent de percer en Europe souffrent principalement d’une image extrêmement négative sur le plan de la sécurité.
Tout le monde se souvient de la curiosité, de la stupeur et des sourires narquois lorsque certains constructeurs automobiles européens avaient habilement convoqué la presse pour un crash test sur un véhicule chinois importé. Le résultat avait été significatif : voiture explosée, cellule de l’habitacle déformée, impacts jugés létaux sur les occupants … A l’époque, ce résultat avait principalement servi à minimiser l’arrivée prochaine et l’impact des voitures chinoises sur le marché européen.
Mais le temps passe, et Roewe (qui certes a racheté Rover) vient donc de sortir un nouveau véhicule qui passe fièrement ce type de tests… Cela montre que si les chinois savent apprendre (voire copier) le style des automobiles européennes, ils savent aussi comprendre et s’inspirer des techniques et technologies européennes (en l’occurrence de Rover ici) pour sortir des modèles beaucoup plus sécuritaires …
Et cela, c’est inquiétant non pas pour les occupants de ces véhicules bien entendu, mais pour nos millions d’emplois directs et indirects liés à la construction automobile française (et européenne si l’on devait voire plus large).

2 décembre 2009

Brillance, Chery, Geely ?…

Classé dans : constructeurs — Mots-clefs : — Guy @ 10:55

Vous ne connaissez pas ? Pas encore, mais vous allez vite apprendre à les reconnaître dans nos rues. En effet, il s’agit de marques de voitures chinoises. Non non, ne riez pas ! Ils arrivent, avec des arguments de choc. Il est loin le temps de la pub de l’AX sur la muraille de Chine. Aujourd’hui, c’est Chery qui vend en Europe des 4×4 à 50% du tarif d’un véhicule « équivalent » d’origine européenne.
Certes, il faut s’entendre sur le mot « équivalent ». La motorisation ni même la qualité ne suffisent pas à comparer des véhicules chinois et européens.
D’abord, il faut trouver le réseau balbutiant des chinois, il faut supporter un après-vente approximatif (équipes peu formées, peu de véhicules et d’historiques sur lesquels s’appuyer …). Mais ces défauts de jeunesse n’empêcheront pas ces constructeurs chinois de vendre à des prix défiant toute concurrence des véhicules qui finalement au 1er coup d’œil … ne sont pas si différents de nos véhicules européens !
Et c’est là peut-être que réside le principal problème aujourd’hui des constructeurs de voitures chinoises : même s’ils ne veulent pas l’admettre, on peut facilement dire que le design n’est pas leur point fort, et que pour combler cette lacune, ils se sont très (trop ?) inspirés de modèles européens à succès. Attendons de voir si les procédures engagées contre eux pour plagiat vont les freiner … pour combien de temps ?

17 novembre 2009

Les voitures chinoises : prélude d’un débarquement ?

Classé dans : constructeurs — Mots-clefs : — Guy @ 5:00

Non, l’information ne fait pas sourire tout le monde. L’Allemagne regarde déjà avec beaucoup d’intérêt les résultats d’une berline chinoise de luxe (fabriquée par un partenaire de BMW, et dessinée par Guigiaro …). Certes, la liste des options est longue. D’accord, le réseau commercial n’est pas très étendu. Bien entendu, le service après-vente est tout neuf ! Mais bon, lorsque l’on regarde le prix, cela laisse rêveur, inquiet, dubitatif …
Qui plus est, la crise est loin d’être finie aux yeux des consommateurs, entre autres en France où la prime à la casse tient à bout de bras le marché automobile dont les soi-disant bons résultats d’octobre cachent une triste réalité : les réseaux n’ont jamais été aussi peu rentables, et nombre de marques vont terriblement souffrir (Rachat ? Disparition ?) en 2010.
Alors, lorsque les chinois alignent des prix aussi alléchants, bon nombre de leurs points faibles (image, réseau, fiabilité …) commencent à s’effacer. Et si l’on tient compte de l’échelle de temps de l’automobile, il ne faudra guère plus d’une génération ou deux pour que nos chinois apprennent, corrigent, améliorent leurs produits et services.
Après tout, il y a 5 ans, nous faisions tous les mêmes remarques sur les véhicules coréens. Or aujourd’hui, ils ont toute leur place sur le marché, à tel point que ces véhicules coréens commencent à être choisis dans des parcs de leasing professionnels. Si les chinois réitèrent ce type de pénétration de notre marché européen, on peut parier que cela se fera au détriment principalement des voitures européennes … et non des coréennes.



Canonical URL by SEO No Duplicate WordPress Plugin

HomeVoitures neuvesVoitures d'occasionPartenairesMentions légalesNous contacter
Copyright © 2009-2010 portail ze-voiture.fr - Tous droits réservés